Revue - SEIKO Cocktail Blue Moon SRPB41J1 par Steve Warson

Avatar de l’utilisateur
Steve-Warson
Passionné
Passionné
Réactions : 5
Messages : 720
Inscription : 23 janv. 2015, 10:44
Localisation : Versailles

Re: Revue - SEIKO Cocktail Blue Moon SRPB41J1 par Steve Warson

Message par Steve-Warson » 01 oct. 2017, 15:13

Alt0201 a écrit :Très belle en effet. Félicitations.
Je les ai toutes essayées au Seiko Center de Lyon et la bleu était une de mes préférées.
Par contre j'ai vraiment du mal avec leur précision aléatoire chez Seiko. Car un écart de 30 secondes par jour, pour moi c'est trop gonflant.
Merci les ami(e)s pour vos commentaires sympas :D
En ce qui concerne la précision, il ne faut pas se fier aux données SEIKO, qui sont toujours surestimées. Elles ont en générale beaucoup mieux réglées.
Par exemple :
Ma Samurai Blue Lagoon achetée en avril dernier : + 12 s/j en moyenne.
Ma Monster : + 8s/j en moyenne.

J'ai testé la Cocktail depuis hier : je suis à - 5 s/j... et faut qu'elle se rode un peu...

On est soit dans du COSC, soit très proche... tout cela pour des montres à moins de 500 euros (avec calibre de manufacture). Qui dit mieux en Suisse ?

Et si elle est mal réglée, un retour sous garantie aux ateliers SEIKO et l'on a un réglage aux petits oignons :grin:
0

Avatar de l’utilisateur
Sbig
Passionné
Passionné
Réactions : 480
Messages : 16667
Inscription : 20 janv. 2015, 08:00
Localisation : Quelque part en Anjou !

Re: Revue - SEIKO Cocktail Blue Moon SRPB41J1 par Steve Warson

Message par Sbig » 01 oct. 2017, 18:08

Alt0201 a écrit :Très belle en effet. Félicitations.
Je les ai toutes essayées au Seiko Center de Lyon et la bleu était une de mes préférées.
Par contre j'ai vraiment du mal avec leur précision aléatoire chez Seiko. Car un écart de 30 secondes par jour, pour moi c'est trop gonflant.
Ça, ça se règle ;) ... pour en avoir réglé un certain nombre, si c'est bien fait, la précision est bien supérieure à ce qu'ils annoncent :super:
0

Avatar de l’utilisateur
Alt0201
Contaminé
Contaminé
Réactions : 241
Messages : 384
Inscription : 29 oct. 2016, 22:09
Localisation : Lyon

Re: Revue - SEIKO Cocktail Blue Moon SRPB41J1 par Steve Warson

Message par Alt0201 » 01 oct. 2017, 18:16

Sbig a écrit :
Alt0201 a écrit :Très belle en effet. Félicitations.
Je les ai toutes essayées au Seiko Center de Lyon et la bleu était une de mes préférées.
Par contre j'ai vraiment du mal avec leur précision aléatoire chez Seiko. Car un écart de 30 secondes par jour, pour moi c'est trop gonflant.
Ça, ça se règle ;) ... pour en avoir réglé un certain nombre, si c'est bien fait, la précision est bien supérieure à ce qu'ils annoncent :super:
Oui peut-être mais moi ma Shogun était à +30s. Et pour une montre à 1000€ prix catalogue, je ne trouve pas cela normal. :cartonrouge:
0
C'est dingue cette habitude des gens à ne vouloir envisager les choses qu'à travers un prisme unique : le leur, le seul valable !
Pascal (pas le phylosophe, juste moi)
Mes photos sur Flickr

Avatar de l’utilisateur
Sbig
Passionné
Passionné
Réactions : 480
Messages : 16667
Inscription : 20 janv. 2015, 08:00
Localisation : Quelque part en Anjou !

Re: Revue - SEIKO Cocktail Blue Moon SRPB41J1 par Steve Warson

Message par Sbig » 01 oct. 2017, 18:20

Alt0201 a écrit :
Sbig a écrit :
Alt0201 a écrit :Très belle en effet. Félicitations.
Je les ai toutes essayées au Seiko Center de Lyon et la bleu était une de mes préférées.
Par contre j'ai vraiment du mal avec leur précision aléatoire chez Seiko. Car un écart de 30 secondes par jour, pour moi c'est trop gonflant.
Ça, ça se règle ;) ... pour en avoir réglé un certain nombre, si c'est bien fait, la précision est bien supérieure à ce qu'ils annoncent :super:
Oui peut-être mais moi ma Shogun était à +30s. Et pour une montre à 1000€ prix catalogue, je ne trouve pas cela normal. :cartonrouge:
Je ne sais pas ce qu'ils annoncent en catalogue chez Seiko mais le problème ne vient pas de leur mouvement, ça vient du traitement industriel du réglage. Pour avoir un réglage précis, il faut y passer du temps et le temps, c'est de l'argent ;)

Après, je suis d'accord avec toi, pour une montre de ce prix, ils pourraient soigner le réglage.
0

Avatar de l’utilisateur
Titi
Contaminé
Contaminé
Réactions : 56
Messages : 490
Inscription : 27 févr. 2015, 18:34

Re: Revue - SEIKO Cocktail Blue Moon SRPB41J1 par Steve Warson

Message par Titi » 01 oct. 2017, 19:46

J'ai un peu de mal avec la notion de mvt manufacture, a partir du moment ou tu conçois et fabrique en interne un mvt c'est forcément manufacture? Du coup même une petite seiko 5 à un mouvement manufacture??
0

Avatar de l’utilisateur
Sbig
Passionné
Passionné
Réactions : 480
Messages : 16667
Inscription : 20 janv. 2015, 08:00
Localisation : Quelque part en Anjou !

Re: Revue - SEIKO Cocktail Blue Moon SRPB41J1 par Steve Warson

Message par Sbig » 01 oct. 2017, 20:59

Titi a écrit :J'ai un peu de mal avec la notion de mvt manufacture, a partir du moment ou tu conçois et fabrique en interne un mvt c'est forcément manufacture? Du coup même une petite seiko 5 à un mouvement manufacture??
Là, on va laisser les experts parler, j'ai peur de dire une c..... :angel4:
0

Avatar de l’utilisateur
Steve-Warson
Passionné
Passionné
Réactions : 5
Messages : 720
Inscription : 23 janv. 2015, 10:44
Localisation : Versailles

Re: Revue - SEIKO Cocktail Blue Moon SRPB41J1 par Steve Warson

Message par Steve-Warson » 01 oct. 2017, 21:04

Titi a écrit :J'ai un peu de mal avec la notion de mvt manufacture, a partir du moment ou tu conçois et fabrique en interne un mvt c'est forcément manufacture? Du coup même une petite seiko 5 à un mouvement manufacture??
Oui, et c'est là la grande force de Seiko. Même une 5 a un mouvement manufacture :super:
Ce qui m'énerve, c'est que beaucoup de marques Suisses crachent sur Seiko et consort... alors qu'elles se contentent de faire du marketing et d'emboiter de l'ETA et Sellita... Nick Hayek avait raison lorsqu'il disait que tout le risque industriel Suisse était pris par ETA et que beaucoup de marques ne faisaient que du marketing (par exemple Tag....). En parlant de Tag, même leur soi-disant chrono manufacture maison est une copie achetée à Seiko...

En véritable manufacture : Rolex, Bréguet, Patek, les marques du Swatch group si on considère qu'ETA fait parti du groupe (mais là aussi on peut discuter)... des marques de niche (type greubel forsey)... et les japonais Seiko, Citizen (leur mouvement Myota), peut-être Orient (je ne sais pas)...

Il ne faut pas oublier que certaines marques se targuent d'être une manufacture parce qu'elles ont un calibre maison... alors que 90 % de leur production est équipée d'ETA et Sellita...
0

Avatar de l’utilisateur
Titi
Contaminé
Contaminé
Réactions : 56
Messages : 490
Inscription : 27 févr. 2015, 18:34

Re: Revue - SEIKO Cocktail Blue Moon SRPB41J1 par Steve Warson

Message par Titi » 01 oct. 2017, 21:32

Merci Steve pour ces éclaircissements clairs et précis!!
Par contre y'a pas si longtemps rolex emboitait du valjoux non?
Et tudor emboite de l'ETA non?

Et puis bon il faut peut être mieux un bon ETA éprouvé...qu'un manufacture qui plante
0
Dernière modification par Titi le 01 oct. 2017, 21:32, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Sbig
Passionné
Passionné
Réactions : 480
Messages : 16667
Inscription : 20 janv. 2015, 08:00
Localisation : Quelque part en Anjou !

Re: Revue - SEIKO Cocktail Blue Moon SRPB41J1 par Steve Warson

Message par Sbig » 01 oct. 2017, 21:34

Steve-Warson a écrit :
Titi a écrit :J'ai un peu de mal avec la notion de mvt manufacture, a partir du moment ou tu conçois et fabrique en interne un mvt c'est forcément manufacture? Du coup même une petite seiko 5 à un mouvement manufacture??
Oui, et c'est là la grande force de Seiko. Même une 5 a un mouvement manufacture :super:
Ce qui m'énerve, c'est que beaucoup de marques Suisses crachent sur Seiko et consort... alors qu'elles se contentent de faire du marketing et d'emboiter de l'ETA et Sellita... Nick Hayek avait raison lorsqu'il disait que tout le risque industriel Suisse était pris par ETA et que beaucoup de marques ne faisaient que du marketing (par exemple Tag....). En parlant de Tag, même leur soi-disant chrono manufacture maison est une copie achetée à Seiko...

En véritable manufacture : Rolex, Bréguet, Patek, les marques du Swatch group si on considère qu'ETA fait parti du groupe (mais là aussi on peut discuter)... des marques de niche (type greubel forsey)... et les japonais Seiko, Citizen (leur mouvement Myota), peut-être Orient (je ne sais pas)...

Il ne faut pas oublier que certaines marques se targuent d'être une manufacture parce qu'elles ont un calibre maison... alors que 90 % de leur production est équipée d'ETA et Sellita...
Ça au moins, c'est une réponse claire et je suis assez (voire totalement) d'accord avec ton analyse ...
0

Avatar de l’utilisateur
Steve-Warson
Passionné
Passionné
Réactions : 5
Messages : 720
Inscription : 23 janv. 2015, 10:44
Localisation : Versailles

Re: Revue - SEIKO Cocktail Blue Moon SRPB41J1 par Steve Warson

Message par Steve-Warson » 01 oct. 2017, 21:53

Titi a écrit :Merci Steve pour ces éclaircissements clairs et précis!!
Par contre y'a pas si longtemps rolex emboitait du valjoux non?
Et tudor emboite de l'ETA non?

Et puis bon il faut peut être mieux un bon ETA éprouvé...qu'un manufacture qui plante ImageImage
Rolex, du Valjoux, ça je ne sais pas. Par contre, ils emboitaient du El Primero dans leur Daytona... mais cela a changé car ils ont désormais leur propre mouvement de chronographe.
Tudor avait été créée par Hans Wilsdorf (créateur de Rolex, l'Horlogerie Exquise) pour permettre aux gens qui ne pouvaient pas acheter de Rolex d'avoir de bonnes montres à prix plus bas. C'est pourquoi les Tudor étaient souvent basés sur des modèles anciens de Rolex (boitier, bracelet...) avec un mouvement ETA (moins cher que les mouvements Rolex). Tudor a sorti son nouveau mouvement maison il y a quelques années seulement (moins de 10 ans si mes souvenirs sont exacts, pour la Pelagos).

Et je suis bien d'accord avec toi, il vaut mieux avoir un tracteur ETA qu'un calibre fragile de manufacture.... A titre perso, je me fous un peu du coté manufacture (ça tombe bien, j'ai pas les moyens de m'offrir des Breguet et des Patek)... d'autant que la légende de l'horloger à son établie a bien vécu... tout est automatisé, informatisé, mécanisé... (même et surtout chez Rolex)... cette industrialisation n'est pas un frein à la conception de bons calibres, au contraire... les usines performantes arrivent à sortir des calibres solides et fiables, avec très peu d'interventions humaines (Rolex, ETA, Seiko, Citizen avec Myota).

Mais bon, c'est un vaste débat...
0

Répondre

Revenir à « Seiko »