Revue SEIKO MONSTER SRP581 par Steve-Warson

Modérateur : chezjoe

Avatar de l’utilisateur
Steve-Warson
Passionné
Passionné
Réactions : 5
Messages : 720
Inscription : 23 janv. 2015, 10:44
Localisation : Versailles

Revue SEIKO MONSTER SRP581 par Steve-Warson

Message par Steve-Warson » 03 juil. 2016, 17:24

Bonjour à tous,

Une revue de ma nouvelle Toolwatch, j’ai nommé la Monster SRP581, achetée il y a quelques jours à notre ami Dr. Manhattan.

Image

Elle est la digne descendante des Monsters, une des montres de plongée au meilleur Rapport Qualité/Prix…

Image

Mon choix s’est porté sur cette version, car je trouvais la lunette bleue magnifique, que je n’avais pas de montre en acier noire, et que le X Prospex du cadran m’attirait.

Image

Tout d’abord, un packaging simple mais de qualité pour une montre de ce prix. Elle est montée d’origine sur un bracelet caoutchouc très souple, mais bien trop long pour mon poignet de 16,5 cm. Je l’ai immédiatement changé pour un Nato noire qui lui va comme un gant (entre corne de 20 mm).

Image

Mouvement :

Mue par un mouvement 4R36, mouvement automatique avec stop seconde très pratique pour une parfaite mise à l’heure. Il possède une fonction de remontage manuel. Sa fréquence de régulation est de 21600 alternances par heure. Seiko annonce une réserve de marche de 41 heures et une précision de +45/-35 secondes par jour. Mon exemplaire est d’une précision d’une dizaine de secondes par jour (presque du COSC).

Cadran :

Le cadran noire comporte une littérature assez sobre : SEIKO, X pour la gamme PROSPEX (professional Specification), AUTOMATIC et DIVER’S 200m. En bas du cadran, on retrouve l’information MOV’T JAPAN 4R36-03J8 R2. On lit dans un guichet, sur fond noir, la date et le jour (rouge pour le dimanche). Mon exemplaire donne les jours en anglais et en espagnol.

Image

Les indexes en dents de requin sont des appliques en acier, surmontés d’une bonne couche de lumibrite, qui la fait briller de milles feux la nuit venue. Peu être trop chargé pour certain, ce cadran est très lisible.

Image
Image

Aiguilles :

Cette Prospex conserve les aiguilles propres aux Monsters. J’aime particulièrement le bleu de l’aiguille des minutes.

Image

Lunette :

La couleur de la lunette unidirectionnelle varie du noire au bleu clair. Je la trouve magnifique. Elle est légèrement incurvée, ce qui protège efficacement le verre en hardlex légèrement bombé (verre minéral durci).

Image
Image

Boitier :

Son boitier, d’un diamètre de 42,3 mm, est en acier avec un revêtement PVD noir (plaquage ionique utilisé pour une meilleure tenue de la couleur dans le temps). Il reprend la forme de la lunette, ce qui facilite la manipulation de celle-ci. Ses cornes, très courtes, sont percées.

Image

Couronne :

La couronne est vissée, moletée. Elle se manipule très facilement.

Image

Le dos :

La classique « grande vague de Kanagawa » d’Hokusai, qui identifie les plongeuses de Seiko. Une nouveauté avec le X du Prospex.

Image

Comparaison :

Je dirais que la Monster porte assez mal son nom. On imagine une montre énorme, or il n’en est rien. Les cornes très courtes la rendent confortable au poignet, même les plus petits. Les photos suivantes donnent une comparaison avec la célèbre 7002.

Image
Image

Au final, une montre très attachante, qui semble solide comme un roc, avec une très belle présence au poignet. On en trouve en occasion entre 150 et 200 euros, entre 300 et 400 euros sur e-bay. A noter qu’elles ne sont pas prévues pour le marché Français.

Image

Merci de m'avoir lu
0

Avatar de l’utilisateur
Loi
Passionné
Passionné
Réactions : 253
Messages : 7836
Inscription : 20 janv. 2015, 19:34
Localisation : La Campagne

Re: Revue SEIKO MONSTER SRP581 par Steve-Warson

Message par Loi » 03 juil. 2016, 19:41

Merci et bravo pour cette belle revue Steve :jap: :occasion:

Une belle seiko, j'avais hésité à me la prendre et puis d'autre envies sont passées par là :roll: en tout les cas si j'avais passe le pas ça aurait été sur celle ci lunette bleue, j'adore

Profite bien ;)
0
La plus belle...La prochaine

berto
Passionné
Passionné
Réactions : 0
Messages : 603
Inscription : 30 août 2015, 09:31

Re: Revue SEIKO MONSTER SRP581 par Steve-Warson

Message par berto » 03 juil. 2016, 19:43

Très belle montre et très belle revue comme d'habitude. Félicitations
0

Avatar de l’utilisateur
dontmoove
Passionné
Passionné
Réactions : 66
Messages : 1777
Inscription : 29 juil. 2015, 18:04
Localisation : Hauts-de-France

Re: Revue SEIKO MONSTER SRP581 par Steve-Warson

Message par dontmoove » 03 juil. 2016, 20:09

elle est superbe j'en regardais une justement cette apresmidi dans les annonces de FAM je crois
0

Avatar de l’utilisateur
Steve-Warson
Passionné
Passionné
Réactions : 5
Messages : 720
Inscription : 23 janv. 2015, 10:44
Localisation : Versailles

Re: Revue SEIKO MONSTER SRP581 par Steve-Warson

Message par Steve-Warson » 03 juil. 2016, 20:48

dontmoove a écrit :elle est superbe j'en regardais une justement cette apresmidi dans les annonces de FAM je crois
Celle de Fantomas ? Ce garçon (Stéphane) est très sympa, j'ai eu l'occasion d'échanger quelques messages avec lui... à 180 euros, je pense que c'est une bonne affaire car elle à l'air nickel :super2:
0

Avatar de l’utilisateur
Copeau
Passionné
Passionné
Réactions : 310
Messages : 2861
Inscription : 07 juil. 2015, 11:24
Contact :

Re: Revue SEIKO MONSTER SRP581 par Steve-Warson

Message par Copeau » 03 juil. 2016, 20:49

Une bien belle Monster. Probablement ma préférée avec la Monster II orange.
0
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Amphibia
Passionné
Passionné
Réactions : 83
Messages : 8393
Inscription : 19 janv. 2015, 22:52
Localisation : Ajaccio

Re: Revue SEIKO MONSTER SRP581 par Steve-Warson

Message par Amphibia » 03 juil. 2016, 21:57

Tu as bien choisi.
En plus elle est portable : j'en ai eu une qui passait bien sur mon 15cm.
Belle montre !
0

Avatar de l’utilisateur
chezjoe
Passionné
Passionné
Réactions : 83
Messages : 3267
Inscription : 20 janv. 2015, 17:22
Localisation : Nancy

Re: Revue SEIKO MONSTER SRP581 par Steve-Warson

Message par chezjoe » 03 juil. 2016, 21:57

Jolie revue, merci pour le partage.
0

Répondre

Revenir à « Seiko »