[Histoire des marques horlogères] Eterna

Modérateur : Loi

Avatar de l’utilisateur
lepoulpe
Passionné
Passionné
Réactions : 0
Messages : 621
Inscription : 20 janv. 2015, 13:05

[Histoire des marques horlogères] Eterna

Message par lepoulpe » 05 août 2015, 09:56

Une histoire longue de plus de 140 ans

Un pentagone formé par cinq points, le logo de la marque Eterna, qui symbolisent les cinq minuscules billes d'acier du roulement à billes pour la masse d'oscillation, inventé en 1948 par Eterna et qui, d'un seul coup, rendent la marque mondialement connue.

Mais bien avant, la manufacture est déjà une maison renommée. Dans son histoire longue de 140 ans, Eterna fait plus d'une fois travail de pionner.
Sur le plan technique, la maison est particulièrement innovatrice : entre autres il y a le réveil-bracelet de 1908, la plus petite montre bracelet fabriquée en série, le fameux roulement à billes avec rouage alternatif à cliquets et tout les calibres automatiques extra minces.

A Granges (Suisse) en 1856, le chômage et la famine sont à l'ordre du jour. Le médecin Josef Girard et le maître d'école Urs Schild décident de prendre les choses en main en créant le 7 novembre 1856 un petit atelier de production d'ébauches de montres : le berceau de la manufacture Eterna.
Les montres réveil figurent parmis les premières complications des montres mécaniques, ils seront les premiers. Eterna et sa filiale d'ébauches Eta AG devenue autonome en 1932, ne cessent d'innover, avec par exemple :

En 1930 la plus petite montre bracelet (mouvement baguette) fabriqué en série.
Au début des années 30 une montre réveil (de poche) huit jours.
En 1938, la première montre bracelet à remontoir automatique. Suivie, deux ans plus tard, par un modèle pour dame, avec ressort moteur tendu par un corps métal-oscillant.
En 1942, un mouvement automatique très petit et ultraplat pour l'époque.
En 1948 le révolutionnaire rotor à roulements à billes baptisé Eterna-Matic.
En 1952 un fin calibre automatique à seconde centrale conçu spécialement pour les modèles dames.
En 1958, la Golden-Heart à rotor en or le plus petit au monde.
En 1962 la Sahida (4mm de haut), et l'Eterna-Matic 3000, 3,6 mm de haut la montre automatique la plus plate du monde.
En 1976, la Royal Quartz Kontiki, la quartz la plus plate du monde avec dateur et boîtier étanche à 100 m.
En 1979, la Linea Squelette de 1,5 mm seulement et l'Estrellita Quartz, la plus petite montre à quartz étanche du monde avec un mouvement de 1,06g.
En 1980, la ligne à quartz Museum (hauteur totale 0,98 mm), record mondial absolu aujourd'hui encore.

Kontiki : soif d'aventure
Image
En 1958, Eterna créait la Kontiki, étanche à 200 mètres, pour rendre hommage au navigateur norvégien Thor Heryerdahl qui avait fait confiance à la marque lors de sa traversée du Pacifique sur un radeau de balsa en 1947, voyage téméraire qui présentait cependant une motivation scientifique.

A partir de cette date, Eterna se distinguera à plusieurs reprises lors de la création de ses mouvements très peu épais et, par extension, de ses montres. Les séries Kontiki seront les best-sellers de leur époque. Toujours d'actualité, la collection continue depuis et s’étoffe de modèles millésimés d'années en années.

Après 156 ans de profond ancrage suisse, Eterna passe en mains chinoises. Symboliquement, c’est un événement lourd de sens car non seulement Eterna est-elle une véritable manufacture qui produit ses propres calibres et mouvements, mais elle a aussi un très riche héritage historique et donc une légitimité qui est loin d’être négligeable. Installée prés de Bienne, à Grenchen, fief du géant ETA (pour rappel, ETA, qui appartient au Swatch Group, est née après la grande fusion de l’ensemble de fabricants suisses d’ébauches (l’ASUAG) qu’Eterna a rejoint en 1932, date à laquelle sa division fabrication d’ébauches est rebaptisée pour prendre le nom d’ETA; ETA étant historiquement le nom gravé sur les mouvements Eterna destinés à l’extérieur de la manufacture), Eterna fait donc figure de "prise" historique. Même si, avec ses quelques 25’000 montres écoulées par an, y compris les montres Porsche Design, dont environ 20% sont équipées de mouvements maison et qui sont produites par environ 75 personnes, elle n’est plus aussi puissante que du temps de sa splendeur.

(les textes et photos ne sont pas de moi je me suis contenter de compiler les donnees, si leur auteur respectif veuillent que je supprime certains elements aucun probleme il peuvent se manifester)
0

Avatar de l’utilisateur
Amphibia
Passionné
Passionné
Réactions : 84
Messages : 8415
Inscription : 19 janv. 2015, 22:52
Localisation : Ajaccio

Re: [Histoire des marques horlogères] Eterna

Message par Amphibia » 05 août 2015, 10:27

Historique très intéressant ! Merci Christian.
Cette Kontiki est de toute beauté...
0

Avatar de l’utilisateur
dcm890
Passionné
Passionné
Réactions : 206
Messages : 7047
Inscription : 20 janv. 2015, 21:29
Localisation : Au milieu des lavandes

Re: [Histoire des marques horlogères] Eterna

Message par dcm890 » 05 août 2015, 10:45

une marque trop méconnue en France et peut être ailleurs aussi, j'ai pu en passer quelques unes au poignet chez un AD de ma ville, de bien belles pièces, la finition est au top, le prix pas délirant même si le mouvement actuel est moins coté que ses prédécesseurs ( c'est d'ailleurs peut être leur point faible )

j'avoue que j'ai la Kontiki dans un coin de ma tête, le jour ou je trouve une bonne occasion je pense me laisser tenter ;)
0
je suis marxiste ........... tendance Groucho

Avatar de l’utilisateur
Loi
Passionné
Passionné
Réactions : 296
Messages : 7847
Inscription : 20 janv. 2015, 19:34
Localisation : La Campagne

Re: [Histoire des marques horlogères] Eterna

Message par Loi » 05 août 2015, 11:18

Une très belle marque, merci Christian.
Il y en a quelques unes en ventes sur le bar d'en face, il faut pas trainer pour ceux qui aiment ce genre car elles vont faire comme les Heuer et les UG, les prix vont monter c'est presque sûr ;)
0
La plus belle...La prochaine

Avatar de l’utilisateur
Copeau
Passionné
Passionné
Réactions : 354
Messages : 2886
Inscription : 07 juil. 2015, 11:24
Contact :

Re: [Histoire des marques horlogères] Eterna

Message par Copeau » 05 août 2015, 16:31

Les Eterna modernes me laissent assez indifférent ; les vintages, c'est tout autre chose... Une marque que j'apprécie beaucoup, comme les deux que cite Loi, ou encore Enicar par exemple.
0
Image Image
« Il ne faut pas lier un navire à une seule ancre, ni une vie à un seul espoir » Epictète

Avatar de l’utilisateur
Amphibia
Passionné
Passionné
Réactions : 84
Messages : 8415
Inscription : 19 janv. 2015, 22:52
Localisation : Ajaccio

Re: [Histoire des marques horlogères] Eterna

Message par Amphibia » 05 août 2015, 18:52

dcm890 a écrit :une marque trop méconnue en France et peut être ailleurs aussi, j'ai pu en passer quelques unes au poignet chez un AD de ma ville, de bien belles pièces, la finition est au top, le prix pas délirant même si le mouvement actuel est moins coté que ses prédécesseurs ( c'est d'ailleurs peut être leur point faible )

j'avoue que j'ai la Kontiki dans un coin de ma tête, le jour ou je trouve une bonne occasion je pense me laisser tenter ;)
J'en ai vu sur le CDA, des Kontiki vintage. ;)
0

Avatar de l’utilisateur
Sbig
Passionné
Passionné
Réactions : 412
Messages : 16487
Inscription : 20 janv. 2015, 08:00
Localisation : Quelque part en Anjou !

Re: [Histoire des marques horlogères] Eterna

Message par Sbig » 05 août 2015, 19:07

J'aime beaucoup aussi ces eterna vintage. Merci pour cette petite histoire :super:
0

Avatar de l’utilisateur
dcm890
Passionné
Passionné
Réactions : 206
Messages : 7047
Inscription : 20 janv. 2015, 21:29
Localisation : Au milieu des lavandes

Re: [Histoire des marques horlogères] Eterna

Message par dcm890 » 05 août 2015, 20:09

Amphibia a écrit :
J'en ai vu sur le CDA, des Kontiki vintage. ;)
nan mais les vintages sont trop petites pour moi, je vise une moderne, j'ai déja fait des essais d'ailleurs, j'aimerais bien me trouver ce chrono entre autre :

Image


ou plus classique :

Image

en fait j'attend la bonne affaire, ce ne sont pas des montres qui se vendent facilement, donc je prend le temps
0
je suis marxiste ........... tendance Groucho

Avatar de l’utilisateur
Amphibia
Passionné
Passionné
Réactions : 84
Messages : 8415
Inscription : 19 janv. 2015, 22:52
Localisation : Ajaccio

Re: [Histoire des marques horlogères] Eterna

Message par Amphibia » 05 août 2015, 20:23

Ok. Je ne connaissais pas le chrono, on voit plus souvent la trois aiguilles en bleu.
0

Avatar de l’utilisateur
lepoulpe
Passionné
Passionné
Réactions : 0
Messages : 621
Inscription : 20 janv. 2015, 13:05

Re: [Histoire des marques horlogères] Eterna

Message par lepoulpe » 05 août 2015, 21:22

pour ceux qui serait tenter par un modele de chez eterna ne pas oublier qu'il y a un ad a pithiviers super sympa avec de super prix.
0

Répondre

Revenir à « Montres suisses »