ROSKOPF

Modérateur : Loi

Avatar de l’utilisateur
galuppiau
Passionné
Passionné
Réactions : 0
Messages : 1535
Inscription : 21 janv. 2015, 23:17
Localisation : Wallonie Picarde

ROSKOPF

Message par galuppiau » 20 févr. 2015, 22:19

Je vais ici tenter de vous raconter vite fait l'histoire de Roskopf
Georges-Friedrich Roskopf nait le 15 mai 1813 en Allemagne, à Niederweiler
Image
Fils de boucher-hôtelier , il quitte la maison familiale à seize ans pour aller travailler et apprendre le français en Suisse à La Chaux-de-Fonds.
Il est d'abord apprenti vendeur pendant 4 années chez Mairet & Sandoz , vente de fers & métaux destinés à l'horlogerie, ôu il entre en contact avec des clients horlogers.Ensuite en 1833 il rentre chez J.Biber , toujours à La Chaux-de-Fonds, comme apprenti horloger.
A 22ans, en 1835, il rencontre Françoise Robert, 38 ans, veuve fortunée, il l'épouse et la même année , lui fait un enfant ( Fritz-Edouard , l'enfant unique de Georges Roskopf ) et ouvre à son compte un atelier d'établissage.Puis passent une quinzaine d'années à assembler des montres, essentiellement de montres de poche en or à destination des Etats-unis et de la Belgique. Parallèlement il travaille avec Charles Wille au comptoir de la firme B.J.Guttmann ( il en profite pour compléter sa formation commerciale )
Il travaille avec son fils et en association avec Henri-Edouard Gindraux pendant 2 ans, en 1857 Gindraux le quitte pour la direction de l'école d'horlogerie de Neufchatel.La même année sont fils part pour Genève afin d'y créer sa propre entreprise d'achat/vente en horlogeries.
Voila notre bon Georges à nouveau seul devant son établi à 44 ans. C'est durant cette période que l'idée de faire une montre pour toutes les bourses germa dans son esprit ; une montre simple, solide, sans complications ( pas de petites secondes ) il mettra 10 ans pour mener à bien sa grande idée tout en continuant la fabrication et la commercialisation de ses montres de luxe.
Image
Montre en or avec remontoir au pendant ( remplacer la clef, une nouveauté pour l'époque ) et double train de rouage, en 1863 , signé Roskopf
Les problèmes commencèrent a surgir pour la fourniture des matériaux et pièces sous-traitées, les fournisseurs ne voulant pas s'abaisser à faire du si vil ouvrage ! ( l'horlogerie Suisse et surtout à La Chaux-de-Fonds, ne s'occupait que de "Haute Horlogerie" et pièces d'exceptions ) Roskopf dû donc se résoudre à trouver des fournisseurs bien plus loin, jusqu'au Jura et au Doubs en France.
Pour trouver du personnel même problème , l'ouvrier horloger ne veut pas se salir les mains !
Devant son établi, tard dans la nuit, Georges persiste dans sa grande idée.
Image
Lorsque la mise au point de sa montre est terminée, Roskopf fait déposer 3 brevets pour cette même montre ; le premier en Belgique le 3 aout 1867 (brevet 21988 ), le second en Amérique le 10 mars 1868 ( Brevet 75463 "Roskopf patent" ), le troisième en France le 25 mars 1868 : brevet S.G.D.G.80611 "Montre du prolétaire" ci-dessous :
Image
57 pièces en tout et pour tout
Image
Solide et précise, pas de polissage rien de superflu
Image
Pas de charnière , fond clipsé pour éviter toutes entrées de poussières ou d'humidités ( c'est une montre d'ouvrier avant tout ! )
Image
Le réglage de l'heure se fait au doigt.
Image
Une prolétaire Type 2 , avec la découpe pour permettre le démontage du porte-échappement ( quelques mois après le lancement de la type 1 )
Image

Entretemps Charles Wille son ancien collaborateur, suggère à Georges Roskopf de présenter sa montre à l'exposition universelle de Paris en 1867, Louis Bréguet est dans le jury ! une médaille de bronze est attribuée pour la montre de Georges Roskopf !
Une seconde suivra en 1870, en argent cette fois ! celle de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale ( française )
La France, bien plus que la Suisse, a contribué à la reconnaissance de l'oeuvre de Georges Roskopf.
Ses premiers collaborateur seront un Suisse allemand Charles-Léon Schmid et Ferdinand Baschmid un allemand originaire de Kempten respectivement 24 et 20 ans.
Les commandes affluent du monde entier, sauf de Suisse ou elle fut rejetée comme une "bâtarde" comme l'écrit Liliane Roskopf dans son livre "Une histoire de famille".
Malheureusement , 4 années après le début du succès , en février 1872 , Georges perd sa chère Françoise, il en sera très affecté, déprimé par la maladie et considérant avoir réalisé son oeuvre , en 1874 il remet sa maison de commerce à 2 fidèles anciens collaborateurs C.L.Schmid et C.Wille et il quitte la Chaux-de-Fonds.
Il décède à Berne le 14 avril 1889.

PS : A partir de 1890, plus de 60 entreprises suisses ( Amida, Baumgartner, Buler, Bergeon, Ebauches, Cortébert, Oris,Revox, Ronda, Sicura, Valjoux,etc....) imitèrent la "Roskopf"!
En les affublant du nom de Gre Roskopf, H. Roskopf, Roskopf frères, Roskopf fils, Roskop, A.Rosskopf, Roskopf Gre patent, Gre Roskopf patent extra,et même Roskopf Grandson's !

En 1970, la ville de la Chaux-de-Fonds laisse raser sa maison pour y mettre une banque, malgré un comité de défense.
0
Si t'es nul prends ton feutre et barre-toi

Avatar de l’utilisateur
Amphibia
Passionné
Passionné
Réactions : 83
Messages : 8404
Inscription : 19 janv. 2015, 22:52
Localisation : Ajaccio

Re: Roskopf

Message par Amphibia » 20 févr. 2015, 22:23

Triste histoire je trouve.
Pourtant nombre de ces mouvements tournent encore aujourd'hui et très bien même.
0

Avatar de l’utilisateur
Sbig
Passionné
Passionné
Réactions : 390
Messages : 16435
Inscription : 20 janv. 2015, 08:00
Localisation : Quelque part en Anjou !

Re: Roskopf

Message par Sbig » 20 févr. 2015, 22:25

Je connaissais déjà assez bien l'histoire de Roskopf mais c'est toujours passionnant à relire, c'est un beau travail de synthèse. Sa montre a été une révolution au même titre que l'apparition des mouvements à quartz environ un siècle plus tard.

Merci pour ce petit sujet galuppiau :super:
0

Avatar de l’utilisateur
lepoulpe
Passionné
Passionné
Réactions : 0
Messages : 621
Inscription : 20 janv. 2015, 13:05

Re: ROSKOPF

Message par lepoulpe » 20 févr. 2015, 22:30

merci pour cette historique fort interressant.
0

Avatar de l’utilisateur
galuppiau
Passionné
Passionné
Réactions : 0
Messages : 1535
Inscription : 21 janv. 2015, 23:17
Localisation : Wallonie Picarde

Re: ROSKOPF

Message par galuppiau » 20 févr. 2015, 22:40

lepoulpe a écrit :merci pour cette historique fort interressant.
De rien les amis , Roskopf c'est ma tasse de thé !
0
Si t'es nul prends ton feutre et barre-toi

Avatar de l’utilisateur
Loi
Passionné
Passionné
Réactions : 280
Messages : 7844
Inscription : 20 janv. 2015, 19:34
Localisation : La Campagne

Re: ROSKOPF

Message par Loi » 20 févr. 2015, 23:09

Merci pour l'historique :jap: , même si un peu déprimante, cela reste quand même ancré ;)
0
La plus belle...La prochaine

Avatar de l’utilisateur
galuppiau
Passionné
Passionné
Réactions : 0
Messages : 1535
Inscription : 21 janv. 2015, 23:17
Localisation : Wallonie Picarde

Re: ROSKOPF

Message par galuppiau » 20 févr. 2015, 23:11

Loi a écrit :Merci pour l'historique :jap: , même si un peu déprimante, cela reste quand même ancré ;)
Z'étaient durs les Chuiches :banging:
0
Si t'es nul prends ton feutre et barre-toi

Avatar de l’utilisateur
Loi
Passionné
Passionné
Réactions : 280
Messages : 7844
Inscription : 20 janv. 2015, 19:34
Localisation : La Campagne

Re: ROSKOPF

Message par Loi » 20 févr. 2015, 23:14

galuppiau a écrit :
Loi a écrit :Merci pour l'historique :jap: , même si un peu déprimante, cela reste quand même ancré ;)
Z'étaient durs les Chuiches :banging:
Sont toujours aussi durent, quand on voit les nouveaux tarifs appliqués dû à la non stabilisation du franc suisse, ça fait mal en France, les montres ont prient entre 7 et 20% en boutique, juste pour info une Speedmaster c'est 4900€ et une Rolex 114060 c'est 6500€, vive les riches :occasion: :occasion: moi j'abandonne :aurevoir:
0
La plus belle...La prochaine

Avatar de l’utilisateur
Sbig
Passionné
Passionné
Réactions : 390
Messages : 16435
Inscription : 20 janv. 2015, 08:00
Localisation : Quelque part en Anjou !

Re: ROSKOPF

Message par Sbig » 20 févr. 2015, 23:19

C'est clair qu'à ce prix, ça fait vraiment raide, je crois que mon rêve de sub va finir par s'envoler à moins de tomber sur une très bonne occase.
0

Avatar de l’utilisateur
galuppiau
Passionné
Passionné
Réactions : 0
Messages : 1535
Inscription : 21 janv. 2015, 23:17
Localisation : Wallonie Picarde

Re: ROSKOPF

Message par galuppiau » 20 févr. 2015, 23:20

Je dis pas que c'est pas des bonnes montres mais je trouve que c'est exagéré pour des montres produites à plus de 500.000 exemplaires :grat:
0
Si t'es nul prends ton feutre et barre-toi

Répondre

Revenir à « Montres suisses »