[sujet historique] buren et le micro rotor

Modérateur : Loi

Avatar de l’utilisateur
lepoulpe
Passionné
Passionné
Réactions : 0
Messages : 621
Inscription : 20 janv. 2015, 13:05

[sujet historique] buren et le micro rotor

Message par lepoulpe » 17 févr. 2015, 11:40

bonjour lecteur, aujourd'hui on cause un peu de buren, un peu de rolex, un peu d'hamilton et du point commun entre tous ca le micro rotor.

on a vu ensemble que John Harwood etait le pere de la montre automatique moderne dans un de mes precedents post. si tu a bien suivi tu a compris que ce monsieur a fini par deposer le bilan. si bien que a ce moment la c'est brevet etant disponible un certain hans wildorf s'engouffre dans la breche et sur la base de son travail nous sort les mouvement automatiques avec masse a 360 degrés telles que nous les connaissont. a noter que du fait de l'epaisseur de ces mouvement les fond de ces montres était bombés. ce sont les fameuses rolex bubble back

Image
Image

a l'epoque c'etait un coup dur pour les autres manufactures horlogeres, une avancé technique enorme. et un certain nombre de fabricants a tenter sa petite riposte personelle.

Ainsi, la marque Rolls choisit de faire se translater un mouvement mécanique dans sa boîte et de transmettre l'énergie cinétique au ressort, via un jeu de cames et cliquets. La marque Wig-Wag eut une démarche similaire. Seulement, dans ces constructions dont le caractère artisanal est patent, il fallait accepter de voir le cadran sautiller dans le boîtier à chaque mouvement. Inconfortable, ce mode de lecture entraîna la disparition decette drôle d'expérience.

Mais nombreuses sont les marques à avoir testé d'autres constructions non moins folles. Autorist, avec son brevet datant lui aussi des années 30, a essayé de faire se réarmer le ressort de barillet en exploitant les contractions du poignet par le truchement du bracelet qui devait les retransmettre au mouvement grâce à un jeu de biellettes. Tout aussi audacieuse, la marque Wyler a produit un système automatique sensiblement équivalent, tandis que la maison Pierce lançait, dans les années 40, une montre automatique dotée d'une masse oscillante tangentielle guidée par deux rails et dont le déplacement permettait le remontage du calibre. Ce système, qui connaît un nouvel essor, devrait répondre aux attentes des manufacturiers pour produire des pièces de forme dont le remontage serait également assisté par les mouvements du porteur.

Dès les années 50, une fois le brevet de Rolex sur le remontage par masse oscillante tournant sur 360° tombé dans le domaine public, la plupart des maisons se sont lancées dans la production de calibres modernes, dans l'esprit de ceux que la marque à la couronne employait depuis 1931.

Cependant,des ingénieurs se sont senti investis d'une mission: créer des calibres fins et automatiques. Incompa-tibles dans l'absolu avec la masse coiffant le mouvement, les hommes de l'art ont contourné le problème en intégrant le rotor dans le calibre, créant ainsi les montres automatiques à micro-rotor. L'idée était lancée, et c'est la maison suisse Büren, en 1954, qui ouvrit le bal et présenta le premier coeur intégrant dans ses ponts une masse oscillante capable de remonter le barillet. Révolutionnaire, le produit était mécaniquement gratifiant mais il avait le défaut majeur de se remonter péniblement.

Ne cherchez pas un certain Büren comme créateur de cette marque de montres, il n'y en a pas.
En quête d'un nom se gravant facilement dans la mémoire, les propriétaires de la manufacture ont choisi la solution de facilité : le nom de la localité où se trouvait le siège social, Büren, à une dizaine de kilomètres à l'est de Bienne.

Büren acquiert une certaine notoriété en 1873 lorsqu'est créée la première usine de montres. Prendant 25 ans, F.Suter & Co. produit des montres de goussets avec plus ou moins de succès. Elle est reprise par des britaniques en 1898. De 1899 à 1932, les Londoniens H.Williamson Ltd. prennent les choses en main, mais ils ne changent rien aux statuts de la manufacture, à savoir à la production de mouvements pour les montres signées Büren. Le crash boursier du 24 octobre 1929, à New-York, sonne le glas de la période anglaise. En 1932, la société mère fait faillite et Büren Watch est repris par des investisseurs suisses.

Les nouveaux actionnaires, dont la commune, un industriel new-yorkais, un médecin, un architecte, un coiffeur, un maroquinier et d'autres artisans, ont fait revivre l'entreprise sous le nom de Büren SA. Mais ils ont encore enregistré des pertes considérables au cours des premières années d'exploitation. Sa plus grande performance, qui fût aussi son plus grand succès commercial, est l'invention du microrotor breveté en 1954. Le volant intégré au niveau du mouvement permet de fabriquer des mouvements étonnament plats pour l'époque. Les calibres 1000 et 1001 fabriqués en série à partir de 1957, qui ne mesurent plus que 4,2 mm et 4,8 mm d'épaisseur (avec dateur), sont commercialisés dans des modèles baptisés "Super Slender".

Ce système à microrotor innovant va faire des adeptes, en 1958 Universal Genève à son tour sort un mouvement à microrotor, d'autres maisons vont également fabriquer ensuite ce type de mouvement.

Image
un mouvement buren a micro rotor

En 1966, époque qui coïncide avec la participation au développement du premier chronographe automatique à microrotor, Büren est cédée à la firme américaine Hamilton Watch. Le 6 novembre 1971, date à laquelle on ne produit déjà plus d'ébauches à Büren, le groupe SSIH (Omega, Tissot) reprend Hamilton.
La liquidation de Büren intervient en 1972.

voila pour le micro rotor et son origine cher lecteurs. merci pour les infos au site de l'express, au forum de montres montres passion magna 51 et a horlogerie suisse.
0
Dernière modification par lepoulpe le 01 août 2015, 23:47, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
fran6
Passionné
Passionné
Réactions : 119
Messages : 2251
Inscription : 21 janv. 2015, 11:17
Localisation : Belgique

Re: [sujet historique] buren et le micro rotor

Message par fran6 » 17 févr. 2015, 11:44

comme dab merci pour ton tuto et ce petit bout d'histoire
dire que j'ai encore un de ses calibre (bulova)dans un tiroir mais il me manque un antichoc pour le remboiter grrrrr
http://www.ranfft.de/cgi-bin/bidfun-db. ... 1266422424
fran6
0
Dernière modification par fran6 le 17 févr. 2015, 11:46, modifié 1 fois.
Tout vient à point à qui sait attendre
Mes petit travaux de restauration boitier viewtopic.php?f=24&t=145

Avatar de l’utilisateur
Sbig
Passionné
Passionné
Réactions : 390
Messages : 16432
Inscription : 20 janv. 2015, 08:00
Localisation : Quelque part en Anjou !

Re: [sujet historique] buren et le micro rotor

Message par Sbig » 17 févr. 2015, 11:45

Encore une nouvelle fois, hyper intéressant. Je connaissais le micro-rotor mais pas son origine ... Merci de nouveau pour ce travail de synthèse très réussi :respect: :respect: :respect:
0

Avatar de l’utilisateur
lepoulpe
Passionné
Passionné
Réactions : 0
Messages : 621
Inscription : 20 janv. 2015, 13:05

Re: [sujet historique] buren et le micro rotor

Message par lepoulpe » 17 févr. 2015, 11:46

heureux que ca vous plaise.
0

Avatar de l’utilisateur
Amphibia
Passionné
Passionné
Réactions : 83
Messages : 8402
Inscription : 19 janv. 2015, 22:52
Localisation : Ajaccio

Re: [sujet historique] buren et le micro rotor

Message par Amphibia » 17 févr. 2015, 11:54

Impressionnant travail de recherche, merci Christian.
Je confondais donc gruen et buren, phonétiquement c'est presque pareil ! :angel4:

Fran6, un antichoc ça doit se trouver ?
0

Avatar de l’utilisateur
fran6
Passionné
Passionné
Réactions : 119
Messages : 2251
Inscription : 21 janv. 2015, 11:17
Localisation : Belgique

Re: [sujet historique] buren et le micro rotor

Message par fran6 » 17 févr. 2015, 12:03

Amphibia a écrit :Impressionnant travail de recherche, merci Christian.
Je confondais donc gruen et buren, phonétiquement c'est presque pareil ! :angel4:

Fran6, un antichoc ça doit se trouver ?
oui mes quiz de la bonne ref ?
encore une qui attend patiemment dans un de mes nombreux tiroir ,vas falloir que je me retrousse les manche car j'ai trop de projet en route
sa par un peut dans tout les sens , je suis loin d’être guéri %)
0
Tout vient à point à qui sait attendre
Mes petit travaux de restauration boitier viewtopic.php?f=24&t=145

Avatar de l’utilisateur
Amphibia
Passionné
Passionné
Réactions : 83
Messages : 8402
Inscription : 19 janv. 2015, 22:52
Localisation : Ajaccio

Re: [sujet historique] buren et le micro rotor

Message par Amphibia » 17 févr. 2015, 12:10

Comme toi, mais je vais abandonner, je ne vois plus assez clair.

Tu as regardé chez Cousinsuk ? Ils doivent vendre des lots ?
0

Avatar de l’utilisateur
fran6
Passionné
Passionné
Réactions : 119
Messages : 2251
Inscription : 21 janv. 2015, 11:17
Localisation : Belgique

Re: [sujet historique] buren et le micro rotor

Message par fran6 » 17 févr. 2015, 12:43

Amphibia a écrit :Comme toi, mais je vais abandonner, je ne vois plus assez clair.

Tu as regardé chez Cousinsuk ? Ils doivent vendre des lots ?
non car je ne commende pas encore a l’étranger
palpay et compani ses po mon truc mais va bien falloir que je m'y mait
0
Tout vient à point à qui sait attendre
Mes petit travaux de restauration boitier viewtopic.php?f=24&t=145

Avatar de l’utilisateur
Sbig
Passionné
Passionné
Réactions : 390
Messages : 16432
Inscription : 20 janv. 2015, 08:00
Localisation : Quelque part en Anjou !

Re: [sujet historique] buren et le micro rotor

Message par Sbig » 17 févr. 2015, 13:11

Chez cousinsuk, pas de paypal, c'est par carte bancaire. Tu as la réf exacte du mouvement et le type d'antichoc, on va se faire une petite recherche ;)
0

Avatar de l’utilisateur
fran6
Passionné
Passionné
Réactions : 119
Messages : 2251
Inscription : 21 janv. 2015, 11:17
Localisation : Belgique

Re: [sujet historique] buren et le micro rotor

Message par fran6 » 17 févr. 2015, 13:30

Sbig a écrit :Chez cousinsuk, pas de paypal, c'est par carte bancaire. Tu as la réf exacte du mouvement et le type d'antichoc, on va se faire une petite recherche ;)
merci sylvain
j'en suis la pour le moment
http://forum.horlogerie-suisse.com/view ... ro#p228843
allez zou je fille au taf encore en retard , je vous dit trop cour ses journée :banging:
0
Tout vient à point à qui sait attendre
Mes petit travaux de restauration boitier viewtopic.php?f=24&t=145

Répondre

Revenir à « Montres suisses »