[histoire des marques horlogeres] waltham

Modérateur : Loi

Avatar de l’utilisateur
lepoulpe
Passionné
Passionné
Réactions : 0
Messages : 621
Inscription : 20 janv. 2015, 13:05

[histoire des marques horlogeres] waltham

Message par lepoulpe » 13 févr. 2015, 17:03

salut lecteurs,

on continue notre petit historique des marques horlogeres. et c'est parti pour waltham

mais avant de parler de waltham, il me faut parler un peu de l'un de ses principales fondateur Lufkin DENNISON Il avait un esprit pratique de la mécanique et s'intéressa rapidement à l'horlogerie. Après 3 années d'apprentissage auprès de James Cary, il se rendit en 1833 à Boston pour se perfectionner dans le métier d'horloger au cours de plusieurs emplois successifs. Il bénéficia en particulier des enseignements de Tubal Hone - qui était en ce temps considéré être parmi les meilleurs horlogers du pays - et découvrit les imprécisions existant dans le concept de base de la construction du mouvement, dans la finition des parties constituantes ainsi que dans l'assemblage des plus parfaites montres manufacturées à l'époque. Il se rendit souvent à la fabrique d'armes de Springfield, Massachusetts, prédisant que bientôt la manufacture horlogère serait forcée d'appliquer les mêmes principes intangibles de systématique, de perfection et de productivité déjà appliqués dans la production de l'armement. Vers 1840 il inventa la Jauge standard Dennison et consacra tous ses temps libres à son rêve d'industrialisation de la manufacture horlogère, connu sous le nom de American System of Watch Manufacturing, soit le « Système Interchangeable ».


Image

le patriarche et père fondateur de l'industrie horlogère américaine, patron de la grande firme WALTHAM, qui changera souvent de nom et produira entre 1850 et 1954 plus de 40 millions de montres et d'autres appareils de précision.

L'idée de génie de DENNISON, réside dans l'interchangeabilité combinée à la production industrielle : grâce à des chaînes de fabrication très mécanisées, il va produire en masse, avec moins de main-d'œuvre, des montres de bonne qualité, à des prix permettant de concurrencer les Suisses et les Anglais. qui dominait a l'epoque le marché horloger au états unis.

Image
le paquebot waltham

Image
l'unité de production de cadrans

Si une pièce casse, l'usine fournira un bloc mécanique simplifié qui permettra l'échange standard. Fini la réparation artisanale. (ca ne vous fait pas penser a swatch et son systeme 51)

Pour ce faire le capitaine d'industrie s'associe à David DAVIS et à Edward HOWARD et fonde en 1850 à Roxbury MASSACHUSSETS sa première usine, qui adoptera successivement les dénominations d'American Horlogy Company et de Boston Watch Company (1853), avant de se fixer définitivement en 1854 à WALTHAM (MASS.) Après avoir connu une banqueroute la société sera rebaptisée APPLETOWN TRACY & CO en mai 1857, en janvier 1859 elle fusionnera avec la compagnie Waltham Improvment, pour devenir l' AMERICAN WALTHAM WATCH COMPANY. En 1860, du fait de la guerre civile la firme aura la sagesse de réduire sensiblement ses coûts et sa production. Ces économies drastiques lui permettront de surmonter la crise et au sortir de la guerre, d'investir le marché ferroviaire. en devenant l'un des principaux fournisseur avec elgin et hamilton de railroad watch.

Image
une waltham railroad watch

La société cesse son activité aux États-Unis en 1957, après avoir fondé une filiale en Suisse en 1954, Waltham International SA, pour poursuivre la tradition de la marque Waltham en produisant des montres suisses de haute qualité. Cette société est un membre à part entière de la Fédération de l'industrie horlogère Suisse FH.

Image
une waltham recente

quelques anecdotes en vrac

Lors de la Centennial Exposition de Philadelphie, Waltham présenta la première machine totalement automatique à produire des vis de précision, ainsi qu'une chaîne de production horlogère en démonstration.

Premier concours international de chronométrie
Waltham obtient la Médaille d'Or du premier concours international de précision horlogère organisé à cette occasion.
Rapport de Jacques David à l'industrie horlogère suisse

Jacques David, directeur technique de la fabrique d'horlogerie des Longines, se rendit aux États-Unis à l'occasion de cette manifestation, et, à son retour, publia un rapport très alarmiste sur l'avance technologique qu'avait pris l'industrie horlogère américaine. Il contribua grandement à la modernisation de l'industrie horlogère suisse : "MM. Les Horlogers Suisses: Réveillez-vous !".


j'espere que cela vous a plus pour mes sources merci a FAM, chronomania, wikipedia et wabilene.
0
Dernière modification par lepoulpe le 05 août 2015, 09:04, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Amphibia
Passionné
Passionné
Réactions : 83
Messages : 8392
Inscription : 19 janv. 2015, 22:52
Localisation : Ajaccio

Re: [histoire des marques horlogeres] waltham

Message par Amphibia » 13 févr. 2015, 17:31

Merci !
Je ne savais pas que la marque était suisse aujourd'hui, je la pensais d'abord américaine.
0

Avatar de l’utilisateur
Sbig
Passionné
Passionné
Réactions : 369
Messages : 16351
Inscription : 20 janv. 2015, 08:00
Localisation : Quelque part en Anjou !

Re: [histoire des marques horlogeres] waltham

Message par Sbig » 13 févr. 2015, 18:51

Mais, tu ne t'arrêtes plus :affraid:

Encore une fois merci :respect:
0

Répondre

Revenir à « Montres américaines »