Restauration d'un chrono Seiko 6138 dit bullhead

Vous voulez nous faire part de votre travail, c'est ici qu'il faut poster.
Avatar de l’utilisateur
Sbig
Passionné
Passionné
Réactions : 586
Messages : 16911
Inscription : 20 janv. 2015, 08:00
Localisation : Quelque part en Anjou !

Restauration d'un chrono Seiko 6138 dit bullhead

Message par Sbig » 21 janv. 2015, 22:05

Bonjour à tous,

Voici un compte rendu d'une restauration que j'ai réalisée il y a quelques mois maintenant. Aujourd'hui, cette montre n'est plus chez moi mais chez un autre modo du forum, suivez mon regard :roll:

Image

Image

Un chrono Seiko 6138-0040 dit bullhead. Un petit diagnostic rapide :
- absence de verre
- absence des poussoirs
- le mouvement ne fonctionne pas

Le fond n'a visiblement pas été ouvert ou alors très proprement ce qui est un bon point :

Image

Image

Pour la révision, je me suis appuyé sur la fiche technique du mouvement.

Ouverture du fond en protégeant bien en cas de dérapage :

Image

Le mouvement est en très bon état, pas de signe d'humidité :

Image

Il s'agit d'un Seiko 6138B :

Image

Le balancier est visiblement nickel :

Image

Il n'y a donc aucune raison que ce mouvement ne veuille pas repartir. Du coup, j'attaque le démontage en commençant par le rotor :

Image

On distingue bien la roue à colonne du chronographe qui gère les différentes action sur les poussoirs :

Image

J'enlève donc le pont du système auto :

Image

puis l'assise et la roue de transmission :

Image

Il est alors possible d'enlever le spacer (attention, c'est lui qui maintient, normalement, les poussoirs, il faut donc les maintenir afin de ne pas les satelliser) :

Image

et de retirer la tige de remontoir en appuyant sur le plot de tirette prévu à cet effet :

Image

Image

Je sors le mouvement :

Image

Les aiguilles à l'aide des leviers. Attention, il vaut mieux aligner les aiguilles pour faire du travail propre, ce n'est pas le cas sur la photo ci-dessous mais, je l'ai fait ensuite avant de les enlever ;) :

Image

Image

Image

Image

Le cadran est vraiment dans un état NOS msp_love :

Image

Pour retirer le cadran, deux vis sont sur le pourtour du mouvement :

Image

Image

Le cadran mis à l'abri le temps de s'occuper du reste du mouvement :

Image

Pour enlever le disque des jours, un petit circlip qu'on soulève délicatement avec un petit tournevis :

Image

Image

Je peux alors accéder au reste du quantième :

Image

Enlèvement des ponts :

Image

Je crois que j'ai trouvé l'explication du pourquoi du comment de l'arrêt du mouvement. Des petits bouts de verres se trimballent ici et là. Le verre a dû exploser lors d'un choc qui a peut-être d'ailleurs satelliser les poussoirs, espérons que rien d'autre n'ait souffert :

Image

Image

J'enlève le disque de date qui va partir également bien à l'abri dans un petit sachet :

Image

La roue de passage de date :

Image

Je peux alors retourner le mouvement pour attaquer la partie chrono :

Image

Toutes les pièces précédentes sont bien à l'abri dans une petite boîte.

Image

Je désamorce alors le ressort à l'aide de deux tournevis. Un pour faire tourner légèrement le rochet et l'autre pour maintenir le cliquet :

Image

Image

Ne pouvant tenir les deux tournevis et l'appareil photo en même temps, j'ai pris deux photos :angel4:

Le balancier va alors pouvoir être enlevé :

Image

Image

Ce qui laisse apparaître l'ancre :

Image

qui est à son tour enlevé :

Image

Attaquons maintenant la partie chrono en commençant par le pont de chrono :

Image

Au premier abord, çà a l'air compliqué et bien, çà l'est :mrgreen: Du moins la première fois qu'on accède à ce type de mouvement ;)

Je commence par enlever la roue de minute du chrono et son renvoi :

Image

Image

Les deux ressorts des leviers d'action du chrono et du marteau :

Image

Le marteau :

Image

Image

Les leviers qui agissent sur la roue de secondes pour actionner le chrono :

Image

Image

La roue à colonnes :

Image

Le rochet :

Image

Le cliquet :

Image

Il est maintenant possible d'enlever le pont de rouages :

Image

Image

La roue de secondes qui est le cœur névralgique sur ce type de chrono car c'est elle qui permet de mettre en route et d'arrêter le chronographe :

Image

Le barillet :

Image

Les roue de moyenne et d'échappement :

Image

Il reste à enlever le pont de roue de centre et les pignons qui sont restés dans leur gorge (à gauche) :

Image

Image

De ce côté ci, c'est terminé, il faut alors terminer l'autre côté :

Image

Un pont maintien la partie "heures" du chronographe qui est en fait indépendante du reste. La roue des heures du chrono est directement actionnée par le barillet. Cela permet d'éviter un échelon de plus et la perte de motricité au niveau du chronographe, je suppose :

Image

Image

Cette photo, ci-dessus m'a été bien utile pour la remise en place des différents leviers et ressorts car là :banging: .

Voici donc la roue des heures du chrono :

Image

La roue des heures tout court, la roue de centre et la chaussée :

Image

Image

L'ensemble des leviers et ressorts :

Image

Il ne reste plus qu'alors la partie remontoir :

Image

Encore des morceaux de verre (sur la tirette) :

Image

Le tout démonté :

Image

Et voilà une platine vide, pfiouuuuuuuu, maintenant, il va falloir arriver à remonter tout çà :icon_gratgrat: :

Image

Une petite vue sur l'ensemble des pièces :

Image

Aller, c'est parti pour le remontage.

Je commence par mettre en place la tige et les pignons :

Image

La roue de centre et son pont :

Image

Image

Image

Je retourne et mise en place de la chaussée (bien graissée) :

Image

La tirette :

Image

La bascule :

Image

Le système de passage de date et le ressort de bascule :

Image

Le frein de tirette et le petit pont de maintien (en haut) :

Image

Le pont de passage de date :

Image

Un petit test et .... çà ne fonctionne pas :cry2: Pas d'action sur les roues de passage de date. Une petite recherche de l'origine du problème, j'ai perdu 3/4 d'heure à m'apercevoir que la bascule était à l'envers :banging: :banging: :banging: , il fallait la mettre dans ce sens là :

Image

Cette fois-ci, tout est ok, mise en place de la roue de minuterie :

Image

Le marteau des heures :

Image

Le ressort de retour des heures :

Image

Les autres éléments de la partie "heures" du chrono :

Image

Image

La roue des heures et le renvoi de date :

Image

Le ressort du marteau des heures (attention à ne rien satelliser) :

Image

Mise en place du pont, je m'y suis repris à au moins 10 fois, il y avait toujours un truc qui n'était pas à sa place (d'où l'utilité de la photo de mon post n°1) :

Image

Le ressort de barillet a besoin d'un petit nettoyage :

Image

On enlève délicatement le ressort spire par spire :

Image

Le barillet démonté :

Image

On distingue bien la petite roue sur le couvercle de barillet qui permet d'actionner la roue des heures du chrono :

Image

Le ressort et le barillet propres :

Image

Une fois refermé :

Image

Je teste avec un roule-goupille si l'arbre de barillet accroche bien au ressort :

Image

On repasse de l'autre côté. Mise en place du barillet :

Image

On passe alors aux rouages en commençant par la roue de moyenne :

Image

La roue d'échappement :

Image

La roue de seconde :

Image

Image

C'est dans cette pièce que réside le "génie" de ce mouvement, lorsque les leviers viennent se resserrer sur la partie grise au-dessus de la roue, l'axe côté cadran s'arrête de tourner (donc l'aiguille des secondes du chrono s'arrête) ainsi que le petit morceau en laiton avec le "doigt" qui actionne la roue des minutes. Cependant, la roue des secondes continue à tourner donc la montre ne s'arrête pas.

Mise en place de la roue intermédiaire de rochet :

Image

On peut alors mettre en place le pont de rouages :

Image

Ensuite, lubrification des axes de roues. On découvre les rubis en enlevant le petit pont par-dessus :

Image

Une goutte de 9010 à gauche pour la roue d'échappement, une goutte de D5 à droite pour la roue de moyenne, même opération de l'autre côté et il n'y plus qu'à recouvrir :

Image

Mise en place de la roue à colonnes qu'il s'agit de lubrifier correctement afin que les actions sur les poussoirs soient suffisamment souples :

Image

Les leviers qui agissent sur la roue de secondes :

Image

Les roues intermédiaire et principale de minute du chrono :

Image

Le ressort des leviers :

Image

Le marteau qui permet la remise à zéro et son ressort :

Image

Sur la photo ci-dessus, le ressort n'est pas bien placé (en haut), je me suis aperçu ensuite et corrigé le problème avant de mettre en place le pont de chrono :

Image

On peut alors terminer la mise en place de l'échappement et du balancier :

Image

En commençant par l'ancre :

Image

Puis le balancier qui démarre au quart de tour une fois le ressort remonté difus_banana :

Image

Lubrification des antichocs :

Image

Voici donc un chrono en état de marche, je suis happy difus_banana difus_banana difus_banana

Cependant, le boulot ne s'arrête pas là, il faut maintenant remonter le quantième côté cadran :

Image

Mise en place de la roue de quantième :

Image

Le disque de date :

Image

Les ponts pour le maintenir (tiens, il en manque un sur la photo, j'ai dû le mettre après :icon_gratgrat: ) :

Image

La roue de changement de jour :

Image

Le disque de jour et son circlip :

Image

Il ne reste plus qu'à mettre en place le système auto et remboîter l'ensemble :

Image

La roue de transmission :

Image

La platine support :

Image

La "griffe" est posée sur le pont et maintenue grâce à une goutte d'huile quand on retourne :

Image

Mise en place du pont :

Image

J'ai oublié la photo avec le rotor oups :oops:

Le cadran :

Image

Les aiguilles :

Image

Il faut maintenant nettoyer le boîtier : brosse à dent et savon de Marseille. Pas de polissage pour le garder au maximum d'origine ce qui fait, d'après ce que j'ai compris, la valeur de ces chronos :

Avant :

Image

Image

Après :

Image


Pose d'un nouveau verre, on ressort la robur pour clipser la lunette qui vient maintenir le verre :

Image

Image

Image

Il n'y a plus qu'à tout mettre dedans :

Image

A l'époque où j'ai fait cette revue, je n'avais pas encore les poussoirs, leur commande et leur livraison ont été une aventure presque aussi longue que ce sujet , je vous la raconterai peut être un jour.

Aujourd'hui, ce chrono vit des heures paisibles avec un amoureux de ce modèle qui la bichonne ;)

A bientôt pour la prochaine restauration.
0

Avatar de l’utilisateur
Loi
Passionné
Passionné
Réactions : 311
Messages : 7852
Inscription : 20 janv. 2015, 19:34
Localisation : La Campagne

Re: Restauration d'un chrono Seiko 6138 dit bullhead

Message par Loi » 21 janv. 2015, 22:18

:Bravo: Ce travail de malade, bravo, je ne me suis jamais lancé dans les chronos, j'ai trop peur de ne pas pouvoir le remonter :D
0
La plus belle...La prochaine

Avatar de l’utilisateur
chezjoe
Passionné
Passionné
Réactions : 87
Messages : 3280
Inscription : 20 janv. 2015, 17:22
Localisation : Nancy

Re: Restauration d'un chrono Seiko 6138 dit bullhead

Message par chezjoe » 21 janv. 2015, 22:19

Beau travail pour une montre :adore: :adore: :adore: :Rose:
0

Avatar de l’utilisateur
Sbig
Passionné
Passionné
Réactions : 586
Messages : 16911
Inscription : 20 janv. 2015, 08:00
Localisation : Quelque part en Anjou !

Re: Restauration d'un chrono Seiko 6138 dit bullhead

Message par Sbig » 21 janv. 2015, 22:23

Loi a écrit ::Bravo: Ce travail de malade, bravo, je ne me suis jamais lancé dans les chronos, j'ai trop peur de ne pas pouvoir le remonter :D
Bah avec plein de photos et des petites boites bien organisées, tu retrouves toujours où vont les pièces ;)
chezjoe a écrit :Beau travail pour une montre :adore: :adore: :adore: :Rose:
Ah bon, elle te plaît celle-ci :mrgreen:
0

Avatar de l’utilisateur
chezjoe
Passionné
Passionné
Réactions : 87
Messages : 3280
Inscription : 20 janv. 2015, 17:22
Localisation : Nancy

Re: Restauration d'un chrono Seiko 6138 dit bullhead

Message par chezjoe » 21 janv. 2015, 22:25

J'aurai pu te l'échanger contre une belle Yema.... c'est dommage :oops: :mrgreen:
0

Avatar de l’utilisateur
Sbig
Passionné
Passionné
Réactions : 586
Messages : 16911
Inscription : 20 janv. 2015, 08:00
Localisation : Quelque part en Anjou !

Re: Restauration d'un chrono Seiko 6138 dit bullhead

Message par Sbig » 21 janv. 2015, 22:34

Ah oui, ça aurait pu se faire mais un chrono alors alors j'espère ...
0

Avatar de l’utilisateur
chezjoe
Passionné
Passionné
Réactions : 87
Messages : 3280
Inscription : 20 janv. 2015, 17:22
Localisation : Nancy

Re: Restauration d'un chrono Seiko 6138 dit bullhead

Message par chezjoe » 21 janv. 2015, 22:35

faut que je vois ça... 8)
0

Mémo
Néophyte
Néophyte
Réactions : 6
Messages : 65
Inscription : 12 oct. 2017, 13:49

Re: Restauration d'un chrono Seiko 6138 dit bullhead

Message par Mémo » 05 déc. 2017, 22:03

Super sujet !
tu l'avais déniché ou ce chrono ?
0

Avatar de l’utilisateur
Sbig
Passionné
Passionné
Réactions : 586
Messages : 16911
Inscription : 20 janv. 2015, 08:00
Localisation : Quelque part en Anjou !

Re: Restauration d'un chrono Seiko 6138 dit bullhead

Message par Sbig » 05 déc. 2017, 22:15

Mémo a écrit :Super sujet !
tu l'avais déniché ou ce chrono ?
Merci :jap:

Alors sinon celui-ci, je t'avoue que je ne sais plus trop, sûrement une enchère :grat:
0

Mémo
Néophyte
Néophyte
Réactions : 6
Messages : 65
Inscription : 12 oct. 2017, 13:49

Re: Restauration d'un chrono Seiko 6138 dit bullhead

Message par Mémo » 06 déc. 2017, 09:45

Bonne pioche en tout cas ! :) et encore merci pour le sujet
0

Répondre

Revenir à « Restaurations, révisions, réparations »